• Les îles Gili près de Lombok en Indonésie

    05 Mai 2016 0 No tags Permalink

    Les îles Gili se trouvent au large de Lombok en Indonésie, elle se composent de Gili Trawangan, Gili Air, Gili Méno,  c’est une destination incontournable en Indonésie.  Réputées pour leur sable blanc et leurs plages paradisiaques.

    Se rendre sur Gili

    Le départ pour Gili se fait par fast boat de Bali ou Lombok.   Il faut compter 1h15 de traversée.

    Comment choisir son île ?

    Bien que proches, chaque île est différente et il vous faut choisir en fonction de vos objectifs de voyage. Que vous soyez la pour une escapade en amoureux, une virée entre amis ou même tout seul.  Gili aura une île pour vous ! Et si vous décidez de changer d’île c’est assez facile, il y a des navettes assez souvent.

    bateau gili air

    Gili Air:  Mon gros coup de coeur, c’est là que j’ai séjourné en grande partie. Véritable havre de paix, avec ses eaux turquoises et tortues de mer. Si vous êtes en quête de repos avec des hébergements moyennement chers choisissez Gili Air 😉

    Gili Meno:  Gili Meno est la plus petite des trois îles, c’est un peu le Paradis des honeymooners, pas beaucoup d’activités. Il y a un lac salé au coeur de l’île.

    Gili Travangan: Définitivement l’île pour faire la fête, beaucoup de logements à tous les prix. Pour ma part je n’ai pas aimé travangan , disons que j’étais dans l’optique de prendre du repos avant de continuer la route. J’y ai passé une nuit et j’ai pas vraiment dormi à cause du bruit. L’avantage c’est que les logements sont pas chers, avec mon amie du blog catch a wish nous avons loué un Bugalow pour 50$, par contre impossible de retrouver le nom.. j’ai pourtant essayé.

    hotel-gili-trawangan

    Notre bugalow au nom inconnu

    Comment se déplacer sur les îles:

    À pied, à Vélo ou en taxi cheval

    photo du taxi cheval

     Se loger ? 

    Kokowa Cottages : 18$ la nuit, Gili Air

    Hotel Gili Air

    Que faire à Gili Air.

    • Faire le tour de l’île à pied

    paradise-gili-air

    • Se poser dans un endroit paradisiaque  
    • Faire du snorkeling pour voir némo ou des tortues

    Côté snorkling les fonds ne sont pas aussi en santé qu’aux  fidji mais cela a été mon activité principale du séjour.  La particularité de Gili est qu’on y voit beaucoup de tortues de Mer, j’ai tenté de les observer toute seule mais ce fut un échec, je suis partie bien trop tôt le matin….la bonne heure pour se faire piquer par les mini-méduses. J’ai pu observer deux tortues en suivant au cours de mon trip de Snorkling

    • Profiter du coucher de soleil

    soleil

    •  Payer ses consommations en BItCoin ( j’ai pas vraiment essayé )

    bit-coin-gili-air

    • Faire des photos souvenirs

    Alors si vous avez la chance de vous arrêter sur les îles Gili je vous souhaite un bon séjour au paradis 🙂

  • Pourquoi visiter les orangs-outans à Bornéo ?

    23 Fév 2016 0 No tags Permalink

    sepilok orangs outans

    Dans 20 ans, l’orang-outan ne sera plus de ce monde, si la déforestation au profit de l’huile de palme continue.

    Les planteurs de palmiers à huile auraient brûlé 6 millions d’hectares de forêt entre 2011 et 2013, soit la surface de l’Irlande au profit de la production d’huile de palme. National Géographic

    cameronhighlandLe genre de paysage qui fait mal au coeur

    À quoi sert l’huile de palme ?

    Nous en mangeons sans nous en rendre compte, on en trouve dans la plupart des aliments préparés : Kellogg’s, Chocapic, KitKat, Nutella, Balisto, Kinder, Ferrero Rocher.. la liste est longue (ici). Si cette huile est largement consommée en occident, c’est en raison de son faible coût. Cependant les conséquences pour l’écologie sont désastreuses. Cette huile est d’une part responsable de la destruction de l’habitat des orangs-outans et donc de leur disparition, mais elle est  également néfaste pour la santé à cause de sa forte teneur en acides gras saturés, connus pour affaiblir l’appareil cardio-vasculaire.

    Comment aider les orangs-outans en voyage ? Visiter le refuge de Sépilok à bornéo

     Le refuge de Sepilok prend en charge les orangs-outans orphelins, victimes de la déforestation et des braconniers. Ils les soignent pendant des années dans le but de les remettre dans leur milieu naturel. Les fonds récoltés grâce aux droits d’entrée servent à la protection des animaux. J’ai fait un séjour à Sépilok au mois de Juin dernier et j’ai eu la chance d’approcher nos cousins !

    Comment se rendre au Sepilok Orang Utan Rehabilitation Centre ?

    Aéroport : Sandakan, Malaisie

    Adresse : Jln Sepilok

    Ouverture : 9-12h & 14-16h chaque jour , 9-11h & 14-16h le vendredi

    Pour assister au repas des animaux il faut y être à 10h et 15 H

    Mon album de singes !

    J’ai toujours été fascinée par les orang-outans, mon album Pinterest en témoigne (ici). Ce séjour à Sépilok signifiait donc beaucoup pour moi, j’aurais aimé rester plus longtemps à les observer. Certains étaient vraiment plus malins que d’autres pour se procurer leur nourriture, haha….. Les similitudes avec le comportement humain sont tellement troublantes, après tout nous partageons 97 % du même patrimoine génétique.

    walkannick-sepilokHappy 🙂

    singe-mamanMaman et bébé

     

    Et le meilleur pour la fin 🙂

    Pas de bras, pas de noix de coco voir :0:39 secondes

    Cet article n’a pas vocation de convaincre mes lecteurs d’arrêter de manger de l’huile de palme, mais juste d’informer, alors pour ceux qui veulent en savoir plus c’est par ici :

    Huile de palme durable ? 

    Consommons moins d’huile de palme

    Merci à Littlegypsy de m’avoir sacrément inspirée pour cet article 😉

     

  • Myanmar : La magnifique cité de Bagan

    Bagan est une cité archéologique qui se trouve au nord du Myanmar dans la Région de Mandalay. Elle compte plus de 2000 temples très anciens, certains sont là depuis le 9ème siècle. Visiter Bagan c’est un peu faire un retour vers le passé.

    Je suis arrivée à Bagan en fin de journée, le soleil a commencé à descendre doucement, et je dois avouer que c’est un des plus beaux souvenirs de la Birmanie. La terre ocre, les temples à perte de vue, un véritable voyage dans le temps 🙂

    sunset-bagan-walkannick

    Conseil arrivée à Bagan: En arrivant dans la cité de Bagan,  il faut s’acquitter d’une taxe de séjour : 20$USD, un tarif qui peut sembler un peu abusif sachant qu’à Mandalay il fallait déjà prendre un accès à 10USD$. Sur un ton d’humour j’ai suggéré de faire un pass valide dans les deux villes, cela n’a fait rire que moi…

    Quand visiter Bagan ?

    Il fait en général très chaud à Bagan +30 degrés, il est recommandé de voyager d’Octobre à Février : les températures sont agréables. Après il commence à faire très chaud, de Mars à Mai il y a du +40 degrés. J’ai très mal calculé mon coup, j’ai visité Bagan au mois de mai et il faisait 42° à midi.

    Conseil timing : Bagan est connue pour ses célèbres photos avec des ballons montgolfière.  Si vous voulez voir ce spectacle il faut arriver entre novembre et avril.

    Soleil Bagan: Couvrez-vous ! Emportez un chapeau, une casquette, un foulard  ce que vous voulez mais couvrez-vous absolument ! le soleil cogne très fort, vous pouvez aussi vous procurer des chapeaux, mais si vous avez une grosse tête comme moi ca peu être compliqué.

    chapeau-walkannickChapeau trop petit pour ma grosse tête

    Comment se rendre à Bagan ?

    Plusieurs options pour se rendre à Bagan en arrivant de Mandalay :

    Par Bus: environ 7H30 /(17$) 21 000 Kyats (mmk),vous pouvez vous procurer les billets : sur internet, à votre hotel ou dans une agence de voyage. Dans tout les cas, réservez à l’avance. C’est une ligne très prisée.

    Par avion:30 minutes/60-100$ pour réserver je vous conseille de passer par votre hôtel même si il y a toujours une petite commission de toutes façons impossible d’acheter des billets en ligne.

    Par Ferry: 10-40$ ( selon le type de bateau ) De Mandalay à Bagan, il semble que le trajet vaille le détour,  étant donné la sécheresse au mois de mai je n’ai pas eu cette chance !

    Petit conseil pour le bus : N’oubliez pas vos écouteurs et votre lecteur MP3/Ipod, les boules Quies ce n’est pas suffisant pour survivre à un trajet en bus , la particularité dans les bus birmans c’est qu’on y diffuse des téléfilms genre télénovela mais à la Birmane et toujours avec un volume « très fort ». Lorsque les bus sont climatisés la clim aussi est très forte donc pensez à prendre un pantalon et un pull.

    Se déplacer à Bagan : Le vélo éléctrique

    Dès le premier jour, je me suis trouvé un vélo électrique (e-bike) environ 4500kyat par jour (5$), afin de partir à l’aube admirer le levé du soleil du haut de la Pagode Shwesandaw. C’est un endroit très prisé car c’est un des rares temples où l’on peux grimper en (assez) haut. Les marches sont assez intenses, vraiment raides en fait mais bon à 4H45 du matin on est en forme. ☺

    Apres avoir observé le majestueux levé de soleil, j’ai continué mon exploration. Jusqu’à ce que le soleil commence à être insupportable en fait. J’avais une idée précise des temples à visiter mais mon sens de l’orientation m’a encore fait défaut. Finalement j’ai passé mon séjour entier à me perdre et découvrir des endroits aussi magiques les uns que les autres

    Conseil e-bike : Attention à pas se faire surprendre par trop de sable, ca fait déraper, rentrez  avant la nuit ou soyez sur d’avoir des phares, sinon cela peu devenir périlleux.

    sunriseLevée de soleil vue de la Pagode

    Mon spot préféré:

    J’ai du rester au moins 2 h perchée sur ce temple, pour l’anedcote je me suis  complètement déchiré le pantalon en redescendant, heureusement que j’ai trouvé un stand d’artisanat un peu plus loin. C’est la que j’ai acheté mon premier : longyi, le pantalon traditionnel Birman qui se porte autant par les hommes que les femmes.

    temple-perche-walkannick

    Quelques Images de Bagan

    temple baganvue-temple-bagan walkannicktemple-fleuri-bagan walkannickbirman-lecture-baganartisanat-birman-poupeemoines-birmanfemmes-moines

    Cet article est le début d’une série sur la Birmanie, n’hésitez pas à me poser des questions en commentaires je serais ravie de vous renseigner si je peux 🙂  

  • DYI : Retraite Yoga à Bali, Ubud

    Je suis arrivée à Bali avec l’idée de me poser un peu, après un mois riche en émotions au Myanmar. J’avais pour projet de faire une retraite yoga pendant mon voyage. Je me suis tournée vers la Mecque du Yoga :  Bali ! J’ai très vite déchanté en voyant les tarifs. Une retraite de 10 jours coûte en moyenne 1500$ . J’avais prévu de rester 1 mois. J’ai donc opté pour une retraite DYI à Ubud, Bali.

    La paisible Ubud

    Ubud se trouve à 1h Denpasar, quand on arrive on est très vite captivés par l’énergie qui s’y dégage : Ici les rizières sont partout, la croyance est très ancrée dans la culture balinaise. On aperçoit à chaque coin de rues des offrandes faites aux dieux.  Ubud est l’endroit parfait pour un moment juste pour soi.

    Les Centres de Yoga à UBUD :

    Yoga Barn

    Yoga Barn, c’est un peu le temple du Yoga. Situé au cœur de Ubud, Yoga Barn ce n’est pas seulement un studio de Yoga, c’est un endroit pour se reposer, lire, déjeuner : Vous trouverez ici tous types de cours de Yoga : Hatha, Vinyasa Flow, Power, Pranayama, Restorative, Iyengar, Yin.  Il y a aussi des cours de méditation.  Pour ma part j’ai adoré le Power yoga, sans doute car cela me rappelle mon passé de gymnaste.

    Si vous avez un petit creux en sortant de votre pratique, je vous recommande  le Garden café  qui propose tout types de plats tout aussi délicieux les uns que les autres, mon plat coup de cœur : les lasagnes aux épinards. <3

    Adresse : Jalan Raya Pengosekan, Ubud, Kec. Gianyar, Bali 80571, Indonesia
    +62 361 971236

    Site : www.theyogabarn.com

    Tarifs : 1 cours = 120 000 10 cours : 800 000,  1 mois illimité 2,000,000 IDR

    yoga-barn yoga-barn2

    Radiantly Alive

    Je n’ai pas pris de cours au Radiantly live mais j’ai eu l’occasion de passer devant leur magnifique studio. Leur tarifs sont beaucoup plus raisonnables qu’au Yoga Barn.

    Adresse :  Jalan Jembawan No. 3, Padangtegal, Ubud, Kec. Gianyar, Bali 80571, Indonesia
    Site : www.radiantlyalive.com

    Tarifs : 1 mois illimité   1,200,000 IDR ( $100).

    Le logement à Ubud

    A Ubud ,vous trouverez tout types de logements de 8$ à 1000$ et + la nuit.

    Balinese Homestay/ Chambre d’hotes 10-20$/par nuit

    Le meilleur plan pour loger à Bali c’est de loger dans une maison d’hôte balinaise. Vous pouvez  trouver des chambres dans toutes les gammes de prix. N’hésitez pas à rentrer à discuter et visiter avec les familles, parfois il n’y a pas vraiment d’indication. Je suis passée par plusieurs types de logement à Ubud et si j’ai une home stay à vous recommander c’est Raditia Homestay.

    La famille très sympathique offre un petit déjeuner différent chaque matin, c’est très appréciable, j’ai eu droit au fameux Pancake banana, tartines et à peu près tout ce que l’on peu imaginer à base de banane.

    Pour une chambre lit double/eau chaude/ wifi : 10$ la nuit pour 15 jours.

    raditia-terrasse vue

     

    Que faire à part du Yoga :

    Un massage Balinais

    Si vous êtes à la recherche d’un endroit paisible pour vous faire masser je vous recommande la maison de ketut lyer. le spa se trouve au coeur d’un Jardin Cosy. Sans doute un des meilleurs massage de mon voyage.  J’ai passé 4 nuits là bas. Mon conseil: prenez une chambre à l’étage, il est vraiment difficile de dormir dans les chambres du rez-de-chaussé, l’isolation est terrible.

    ketut-house

    Douceur de vivre

    Ballade à Vélo dans les rizières

    Vous pourrez louer un vélo à peu près partout, roulez en direction du  nord et sur la droite vous trouverez des accès pour rouler au milieu des rizières une expérience unique ! bon ok je me suis perdue et j’ai failli me planter au moins deux fois, oui le chemin est parfois étroit mais c’était magique, d’être la toute seule. Un peu plus loin toujours en direction du Mont Batur vous pouvez voir les fameuses : Terrasses de riz de Tegalalang 

    terasse-riz-tegalalang

      Terraasse de riz de Tegalalang ( conseil : prendre un Scooter pour faire Ubud Tegalalang )

    meme-offrande

     Une Dame qui fait des offrandes

    Monkey forest

    Vous le savez sans doute, je suis une dingue des singes ! je ne sais pas pourquoi mais il me font sourire, alors quand j’ai vu que Ubud hébergeait la Monkey Forest ça n’a fait que motiver mon choix de destination. Il y a un peu plus de 700 singes qui se baladent en liberté.

    singe-pensif-depressif

    jéjé nous fait une déprime, Monkey Forest 

    singe-eau

    Le cycle de la vie, Monkey Forest 

    Mon séjour à Bali m’a beaucoup appris, j’ai fait de superbes rencontres et j’y retournerai sans hésitation !

    Et vous ca vous tente une retraite Yoga à Ubud Bali ?

  • A la découverte des Îles Perhentian en Malaisie

    05 Août 2015 0 No tags Permalink

    plage1

    Quand j’ai Googlé « Îles Perhentian » je n’ai pas hésité une seconde à prendre mon billet de bus. J’étais à Cameron Highland et ma maison d’hôte Father’s Guesthouse organisait des transferts par mini bus.
    Après 5h de mini bus où je me suis concentrée pour ne pas vomir sur ma voisine, je suis arrivée à la jetée de Kuala Besut.

    C’est de là que partent les ferrys pour Les îles Perethian. Tous les voyageurs sont tenus de s’affranchir d’une taxe de « conservation marine » de 5 Malaysian ringgit. Il faut savoir aussi qu’il n y a pas de distributeur sur les îles. Pensez donc à faire le plein avant de partir.

    coral-bay-arrivee

    Arrivée à Coral Bay 

    Les deux plus grandes îles sont Pulau Besar, et Pulau Kecil, j’ai choisi Kecil pour une simple raison d’économie. En effet les logements sont relativement moins chers que sur Pulau Besar. De Kuala Besut à Kécil il faut compter 40 min de ferry/barque Malheureusement, la météo n’était pas de mon côté ce jour là…

    Long Beach

    J’ai séjourné au Matahari chalet sur Long beach dans un petit bungalow équipé d’un ventilateur et d’une très utile moustiquaire. Bon à savoir : l’électricité fonctionne de 19h à 10h le matin. Cela ne m’a pas dérangé plus que ca dans la mesure où j’avais une île à découvrir.

     

    mata

    Ma première rencontre avec le voisinage a été un peu effrayante, mais  je m’y suis fait, ils n’étaient pas méchants.

    grossebete

    Long Beach c’est la plage la plus animée, il y a pas mal de bars qui ferment tard et de nombreux restaurants. Compte tenu de la pluie des jours précédents, je n’ai pas eu la chance de voir Long beach claire et cristalline et je n’ai pas osé rentrer dans l’eau, bien trop agitée ! Mais cela n’enlevait rien à la beauté du tableau. longbeach

    Le seul Bémol de Long Beach, c’est la saleté des lieux, beaucoup de poubelles en décomposition et de débris. J’ai discuté avec une locale qui m’a vu prendre des photos, elle m’a expliqué que l’île avait régulièrement des problèmes d’accumulation de déchets. J’imagine que le mauvais temps et l’accès difficile à la plage a rendu le ramassage des ordures difficile, mais quand même, il y a beaucoup de débris.

    poubelle

     Betani Beach : un petit coin de paradis

    Le surlendemain je me suis rendue du côté de Coral bay, j’ai erré un petit moment en quête d’une plage paisible. Après 20 minutes de marche je suis tombée sur une petite crique où j’ai d’ailleurs réalisé mon premier défi 😉 ! Mais je n’étais pas au bout de mes découvertes… J’ai pensé pouvoir continuer le chemin afin de rejoindre Long Beach. Fausse bonne idée. Mon sens de l’orientation déplorable m’a conduit vers une toute autre destination mais pas moins paradisiaque. J’ai découvert Betani beach, un petit bijoux de plage !

    betani

    Le restaurant de la plage est tenu par une famille vraiment accueillante, ils proposent une carte locale, c’est ici que j’ai découvert le Roti banana dont j’ai abusé tout le reste de mon voyage.

    enfant2

    Petit garçon de la famille du Restaurant 

    roti

     

    Rôti Banana avec Curry sauce

    Pour les retours après une longue journée de farniente, il est possible de demander un lift par taxi boat.

    plage3

    Aperçu durant le  retour en taxi boat 

    Snorkling day : Requins et tortues

     

    Pendant mon séjour, j’ai fait du snorkeling, vous pouvez trouver des snorklings tours à peu près dans tous les shop et hôtels du coin, ils proposent tous la même chose : short trip ( 3h) ou long Trip (5h, pour ma part, 3h c’était largement suffisant). J’ai pu voir un requin récif et j’ai aperçu la tête d’une tortue énorme.

    Côté fond marins, j’étais triste de constater le grand nombre de coraux morts certainement du fait des touristes qui ont la fâcheuse tendance à se mettre debout sur les coraux… je tire mon chapeau à mon amie allemande, qui n’a pas hésité a réprimander une dame qui s’apprêtait à le faire.  Les paysages rocheux m’ont rappelé la baie d’Abel Tasman en Nouvelle Zélande.

    rocks

    mosque

    mosquée

    annick

    Les îles Perethian étaient ma première destination plage après la nouvelle Zélande.

    Ce que je garde en mémoire  c’est que j’étais partie là-bas dans l’idée de m’isoler et de méditer toute seule, mais j’ai fait énormément de rencontres et je n’ai pas réussi à prendre le temps de le faire. Donc si vous hésitez à partir seul, vous trouverez toujours une dizaines de personnes avec qui vous aurez plaisir à faire un petit bout de chemin.

    C’est aux Perethian que j’ai repris goût au dessin et depuis je n’ai pas arrêté merci Yvonne pour les cours 🙂

    Mes conseils et adresses :

    – Retirer de l’argent avant d’arriver sur l’île

    – Pensez à avoir les 5MYR pour la taxe de conservation

    Où Dormir ?

    Matahari Chalet  : http://www.mataharichalet.com/

    Pour les dorms j’ai pas testé mais d’après mes amis c’était correct : www.perhentiantropicana.com

    Où manger ?

    Ewan Cafe super rapport qualité prix, coté coral bay Perhentian Kecil

    Pour regarder un film :

    Ombak resort, coté coral bay Perhentian Kecil ( soirée ciné ) http://www.ombak.my/

     

    Un dernier conseil : Book ton vol pour la Malaisie 🙂 tu attends quoi ?